Zoé Chantre



Zoé Chantre obtient son diplôme de l'Ecole Supérieure des Arts Décoratif de Strasbourg en 2007 : elle assiste des plasticiens et fait la connaissance d'Alain Cavalier qui va lui transmettre son amour pour le cinéma.

 

Elle commence par travailler à Paris et construit, avec Fabrice Delauré, des objets pour les cents plus grands magiciens du monde. Dans son travail plastique, elle cherche à comprendre et à étudier notre relation au monde. En récoltant des bribes de son histoire et celles des autres, elle tente de trouver un moyen de les partager. Cela peut prendre différentes formes (livres, films, présentations publiques, Installations…).

 

Elle collabore avec d'autres plasticiens comme Lidwine Prolonge, Pierre Bonjovani ou Alexandra Pianelli et monte le collectif GRAA (Groupe de recherche artistique en appartement) en 2007 et conçoit des projets participatifs en résidence : Confidences de boutons à Strasbourg (2006), Projections privées en Haute Marne (2007), Merline à Lille (2009), Bangbang à Paris (2011).

 

Parallèlement, son intérêt pour le spectacle vivant l'amène à faire la scénographie pour des compagnies de théâtre : les Foirades à Strasbourg (2005), Richard Soudée à Paris (2007), Frida à Avignon (2008), Les menteurs à Toulon (2010), Un temps de chien en Bretagne (2011). En 2010, elle intègre le collectif N+1 des Ateliers du spectacle pour la scénographie du T-gricole, dont Yvan Corbineau est l'interprète, puis Les apéros mathématiques, spectacle en cours de création.

 

Epaulée par Alain Cavalier dont elle est l'assistante, elle réalise son premier long métrage Tiens moi droite. Le tournage s'est étendu sur cinq ans (2006-2011), aujourd'hui le film est terminé, en voie de diffusion et sélectionné pour la Berlinale 2012.