Yvan Corbineau

Yvan Corbineau grandit en banlieue Est de Paris où il commence le théâtre et comprend assez vite que l'on s'amuse mieux à plusieurs. Il passe trois ans à Strasbourg au TNS  : là, il rencontre pas mal de nouvelles personnes et sa vision du monde s'élargit... Il commence à faire l'acteur. Il joue pour d'autres, souvent pour sa plus grande joie  : Yann-Joël Colin, Sylviane Fortuny et Philippe Dorin, Elsa Hourcade, Lucie Nicolas et Maud Hufnagel, Philippe Berling, Cyril Pointurier, Julien Lacroix, Mickaël Chouquet, Claire Delaporte, Martin Brugière. Créer ses propres formes le démange  : Binôme(s) de I à V, performances avec Marek Havliceck et l'Agence Nationale de la Poésie avec Gilles Maté. Il participe à divers (lieux) collectifs qui mettent en scène de manière collégiale  ou tentent (de penser) la vie ensemble : la Dérive – Pont Menou dans les bois, la Saillante, les N+1, Bro=Blo, les Passages, Pesci piccoli.
Il écrit des textes qui ne sont pas vraiment du théâtre mais sont-ils vraiment autre chose  ? Finalement, ses textes sont portés à la scène par le 7 au Soir, collectif de mise-en-scène créé en 2013 autour de son écriture et du théâtre d'objets. Mamie rôtie est publié par Un thé chez les fous en 2011 et créé en théâtre d'objet par le 7 au Soir en 2013. Ensuite, c'est au tour de Quelles têtes  ? la mort, l'amour, la mer, son deuxième texte, d'être créé par le 7 au Soir, en février 2017, puis publié en 2018 par les éditions de la Saillante. Depuis l'opération Plomb durci sur Gaza en 2009, il déroule La foutue bande. Le Bulldozer et l'olivier, le premier texte extrait de La foutue bande a été créé en mai 2017 sous la forme d'un conte musical avec Naïssam Jalal (flûtes, composition et voix) et Osloob (composition, beat-box et rap) et Yvan Corbineau (texte voix et trompette).
La création de La foutue bande a eu lieu mi-octobre 2020 par le 7 au Soir, mêlant textes, objets et musique.


publications
- La foutue bande par Un thé chez les fous, Toulouse (2021)
- Le bulldozer et l'olivier par Un thé chez les fous, Toulouse (2019)
- Quelles têtes  ? la mort, l'amour, la mer par les éditions de la Saillante (2018)
- Mamie rôtie par Un thé chez les fous, Toulouse (2011)

textes en revues
- Rev(u)e 19, Un thé chez les fous (2019)
- Rev(u)e 17, Un thé chez les fous (2018)
- Re animation  : sans théorie mais en 4 parties, dans la revue COI03, TJP – CDN d'Alsace (2018)
- de Pat à Pan, instantanés en 3 temps, Lorsque le collectif panique, L'atelier d’arts visuels, Apt. (2014)
- Manifeste Mutantiste 1.1 de Mathias Richard, chez Caméra animales (2011)
- La femelle du requin : Sans titre (en trois temps), Bing/Bang, Cartographe de la connerie humaine (2005 - 2011)